Le saviez-vous ?

Le massage-bien-être sur chaise est né du besoin d’intervenir directement sur le lieu de travail afin de soulager les tensions des salariés.

C’est en 1982, que David Palmer commença à expérimenter des séquences de massages amma (massage traditionnel japonais) sur des personnes en position assise plutôt que couchées sur une table. Très vite, la nécessité de créer un siège adapté s’imposa. Avec l’aide d’un ébéniste français, Serge Bouyssou, il mit progressivement au point la première chaise ergonomique de massage (1986).

Cette chaise, pratique et confortable, donnera l’opportunité à de nombreux professionnels à travers le monde, de pratiquer aisément sur des millions de personnes, des séances de massages. Une véritable innovation ! Avec la chaise, un nouveau métier vit le jour.

Formé par le Maître japonais Takashi Nakamura, David Palmer, tout en dirigeant l’école américaine The Amma Institute of San Francisco, proposa ses services dans la Silicon Valley dans les années 80. Objectif : lutter contre le stress et la fatigue des employés américains. Steve Jobs, séduit par la technique, institua, en 1984, le amma assis chez Apple de façon régulière. Offrant jusqu’à 350 massages assis/semaine à ses salariés. Une démarche déterminante qui fut le point de départ de cette success story.

Face au succès de sa technique et à la demande croissante des entreprises confrontées au stress des employés, il décida, en 1989, de se consacrer exclusivement au développement du massage assis et à la formation des praticiens. Ce n’est qu’au milieu des années 90, que le amma assis, facile à mettre en place, apparait en Europe, devenant au fil du temps un des outils favoris de gestion du stress en entreprise.